À la découverte de l’Alaska

Par Jerome,  publié le 13 novembre 2017 à 8h32.
 6 minutes

Voyager malin

Une aurore boréale en Alaska. janeb13

L’Alaska regorge de paysages merveilleux et ce serait dommage de passer à côté sous prétexte que vous êtes frileux.

Avec un climat de type subpolaire ou polaire, le froid est roi en Alaska, il est quasi omniprésent. Si vous êtes un grand frileux, il faudra absolument vous préparez psychologiquement et physiquement à affronter le grand froid. Mais pourquoi ne pas le faire ? Après tout c’est un défi comme un autre.

Quand aller en Alaska ?

  • La période de grand froid. Les mois où il fait le plus froid en Alaska sont : décembre, janvier, février et mars. Cette période est donc à éviter à tout prix si vous êtes hypersensible au froid.
  • La période pluvieuse. En juin et en août, il pleut énormément en Alaska, cependant c’est une période où il ne fait pas trop froid.
  • La période la plus chaude de l’année. Indubitablement, il fait plus chaud courant juin-juillet en Alaska. Une période adaptée aux plus frileux d’entre vous.

En résumé, la période la plus favorable pour partir en Alaska serait plutôt juin et juillet.

À la découverte de l’Alaska

Saviez-vous que “voyager en Alaska” est l’un des termes les plus recherchés sur Google en matière de tourisme ? Comme quoi énormément de personnes aimeraient y planifier des vacances. Voici une sélection des endroits à visiter absolument si vous partez un jour en Alaska. Il ne faut pas hésiter sur ces destinations.

Le Chugach State Park

Sur le papier, c’est le troisième plus grand parc des États-Unis. Si vous êtes en séjour à Anchorage, vous ne pouvez pas vous permettre de rater une visite au Chugach State Park. Ce parc est même l’un des meilleurs sites à visiter absolument en Alaska. C’est le foyer même d’une grande palette d’espèces animales, un spot touristique riche et luxuriant. C’est dans cet endroit même que s’est créé le fameux Iditarod Trail qui se déroule entre Nome et Iditarod même.

L’Alpenglow, de nuit

Grâce aux paysages et à la culture, il y a un certain sens de la liberté qu’exprime merveilleusement l’Alaska. Il paraît que c’est dû à la longueur des journées qui défilent. Le soleil de minuit offre de merveilleuses perspectives au plaisir des yeux et de l’esprit.

Assurez-vous d’être muni d’un appareil afin d’immortaliser au mieux ce moment, car vous serez témoin d’une merveille dont Dame Nature a fait cadeau.

La localité de Gustavus

C’est sans surprise que cette « mini-ville » se retrouve parmi les endroits à visiter absolument en Alaska. Voisine de Juneau, qui n’est autre que la capitale de l’État et siège de la législature de l’Alaska, la localité de Gustavus semble en être tellement éloignée. Cette sensation vient du faite qu’elle soit entourée de montagnes qui l’isole peu à peu mais qui aussi font sa rusticité et son authenticité.

Durant les périodes de vacances, quantité de touristes affluent dans cette localité. Si vous n’êtes pas un grand fan du ferry (au départ de Juneau), il est possible de s’y rendre en passant par un petit aéroport régional.

Le Glacier Mendenhall

Impossible d’oublier le Glacier de Mendenhall lors d’un voyage en Alaska. Rien n’est comparable à ce site qui est un véritable vestige de la nature unique et merveilleux. Située non loin de Juneau, sa fonte a provoqué la création du fameux lac de Mendenhall, cependant cette fonte est due à une catastrophe écologique qui est un véritable fléau actuellement.

Il se trouve au milieu du Glacier de Mendenhall, une forêt tout à fait enchanteresse qu’il faut voir absolument.

Le glacier Mendenhall en Alaska.Mariamichelle / Pixabay

L’Université d’Alaska, musée du nord

Forcément, parmi les lieux à visiter lors d’un voyage à l’étranger … Un musée ! Le musée lui-même est un véritable foyer historique, il regroupe des siècles d’histoire. Retrouvez-y les plus grandes et plus belles collections de spécimens paléontologiques ; une collection d’art alaskien. Étant un endroit riche en culture et en connaissance, y apprendre des choses ne peut que vous être bénéfique.

La toundra

C’est doute l’un des plus beaux mystères de la nature, elle reflète parfaitement l’esprit alaskien : brut et magique ! L’un des meilleurs moyens de l’explorer est la randonnée.

Vous serez émerveillé de voir qu’une toute petite fleur peut survivre six mois sous la neige, à ce moment vous serez en extase face à ce miracle de la nature.

La ville de Valdez

Située juste à côté du Chugach State Park, la ville de Valdez a été fondée au sud de l’Alaska. C’est une ville pittoresque et un fond de carte postale magnifique malgré son statut industriel et commercial. Il y a énormément d’activités à pratiquer comme le rafting et la randonnée. Ne négligez pas la visite de ce lieu !

Le Passage intérieur

Ce n’est autre qu’une voie maritime côtière de l’Océan Pacifique, elle longe le sud-est de l’Alaska. C’est une expérience hors du commun à vivre absolument.

Les aurores boréales

Les aurores boréales ont toujours été considérées comme des légendes, le terme peut toute fois induire en erreur, car elles sont en effet réelles et observables. Légende ici signifie plutôt magique, incroyable. Fairbanks est l’un des meilleurs spots pour observer ce merveilleux phénomène de la nature. Vous succomberez au charme de ces particules solaires en parfaite osmose avec les flancs terrestres.

Le Parc National et réserve de Denali

C’est indubitablement l’un des plus beaux trésors de l’Alaska. La légende raconte que le nom du parc en lui-même vient du nom natif du Mont McKinley. Le parc est riche en espèces naturelles fascinantes et est même composé de glaciers majestueux. Des grizzlys aux caribous, il y a absolument de tout !

À première vue il vous faudra du temps pour réaliser que ce magnifique paysage qui vous entoure est bien réel et non le fruit de votre imagination.