Découvrir l’Éthiopie, “le toit de l’Afrique”

Par Jerome 
 6 minutes

Voyager malin

Lalibela, Ethiopie.

Lalibela, Ethiopie. Trevor Cole / Unsplash.com

Si vous êtes à la recherche d'aventure et de grande découverte, le continent africain est sans aucun doute la prochaine destination à inscrire sur votre liste de voyages.

Longtemps perçue sous un mauvais angle, l’Éthiopie a été réduite à l’image d’un pays pauvre et désertique.

Pourtant, vous serez étonné de savoir que cette nation d’Afrique orientale fait partie des destinations qui renferment une histoire et une culture qui n’attendent qu’à être découverts.

C’est également l’unique nation d’Afrique orientale à n’a jamais devoir dû subir à la colonisation. Mais avant même de faire vos valises pour cette destination, il reste quelques points à connaitre.

L’histoire de l’Éthiopie

Avant d’entrer dans le territoire éthiopien, il est de mise de connaitre son histoire et tous les tournants historiques qui ont fait de lui le pays qu’il est actuellement. Et sur le point historique, l’Éthiopie a beaucoup à raconter et à vous faire découvrir.

Berceau de l’humanité

L’Éthiopie est un pays que vous devez voir au moins une fois dans votre vie. Et pour cause, il n’a jamais voulu se glisser dans le moule de tous les autres pays. Les preuves de cela sont palpables. Vous n’aurez qu’à voir son alphabet, son calendrier et même son horloge pour comprendre combien il s’agit d’un monde à part entière.

Tout cela constitue un point positif qui vous poussera à choisir ce pays plutôt que d’autres. Mais pourquoi dit-on que l’Éthiopie est le berceau de l’humanité ? C’est bien simple, c’est à cet endroit que l’on retrouve, en 1974, le squelette de Lucy, un très célèbre fossile d’australopithèque.

Berceau de la civilisation

Durant l’Antiquité, l’Éthiopie marque encore l’histoire. En effet, c’est ici que l’on voit, la toute première fois, l’adoption du Christianisme comme religion officielle.

Et tous les cultes liés aux religions pratiquées par les Éthiopiens ont donné naissance à de grands patrimoines cultures et architecturaux : les églises rupestres de Lalibela, les mystérieuses communautés monastiques du Lac Tana et bien d’autres encore.

Les ravages de la guerre et de la famine

L’année 1984 marquera à jamais l’histoire de l’Éthiopie. Il s’agit, en effet, de la période où la famine a laissé des traces indélébiles dans tout le pays. Et comme un malheur n’arrive pas seul, la guerre civile éclate également pour lutter contre le régime Derg.

En 1991, le Front Démocratique Révolutionnaire des Peuples éthiopiens réussit à renverser le régime. Jamais deux sans trois ? En 1993, le pays mène également un dur combat pour obtenir l’indépendance. Cette dernière fut proclamée en 1993.

À partir de 1998, des situations accablantes s’enchainent : la guerre avec l’Érythrée, la sècheresse, la violation des droits de l’Homme par le pouvoir en place depuis 1994,…etc. Heureusement que désormais, tout cela est derrière le pays.

La géographie de l’Éthiopie

Se nichant entre la plaque africaine et la plaque somalienne, l’Éthiopie, mais également le Kenya ou la Tanzanie, est traversée par la vallée du Grand Rift. Étant témoin de l’accumulation de lave durant des siècles, ce que vous verrez en premier en vous concentrant sur la géographie du pays est les failles formant de grands ensembles montagneux.

Ces montagnes, sont elles-mêmes, traversées par des fissures et des cours d’eau. Jusqu’à ce jour, certaines zones sont encore sujettes à des activités volcaniques intenses. Mais cela rend encore plus cette destination aussi mystérieuse qu’envoutante. S’il n’y avait qu’un exemple à retenir le volcan Erta Ale se situe à la première place de la liste.

En plus de ses cultures et de son histoire, l’Éthiopie possède également des paysages uniques en leur genre. Vous y découvrirez des plaines verdoyantes s’étendant sur des centaines de kilomètres, des étendues désertiques comme vous n’en aurez jamais l’occasion de voir, des lacs impressionnants ainsi que des sommets en pente raide.

La faune et la flore de l’Éthiopie

La population éthiopienne peut également être fière du patrimoine naturel endémique de leur pays. Certes, plusieurs dégâts ont été causés par les activités humaines depuis tant d’années, mais le pays garde tout de même une richesse importante et qui mérite d’être vue.

Les espèces animales endémiques sont nombreuses, à l’instar du babouin gélada, de l’ibex walia ou encore le chacal du Simien. Si vous avez choisi ce pays pour l’ornithologie, vous serez agréablement satisfait par l’Éthiopie avec au compteur plus de 800 espèces d’oiseaux, dont 24 d’entre eux sont endémiques.

Côté flore, les passionnées se régaleront également, car elle occupe une place importante dans la vie des Éthiopiens. La végétation offre une source d’alimentation centrale pour la population, mais c’est également des éléments qui permettent de guérir plusieurs sortes de maladie comme les piqûres de fourmis ou encore les problèmes de digestion.

Gondar, ancienne capitale éthiopienne.

Gondar, ancienne capitale éthiopienne.MariamS / Pixabay.com

La culture de l’Éthiopie

Lors de votre visite dans le pays, vous ne manquerez pas de constater que l’identité culturelle et historique de l’Éthiopie fait sa force. Cette culture se base principalement sur le passé du pays, ses traditions, son histoire ainsi que ses habitudes. L’architecture est d’une grande beauté et est influencée par l’Église orthodoxe éthiopienne.

La plupart des richesses architecturales sont donc des églises dont la plupart misent sur la simplicité et la finesse. La musique appréciée par les Éthiopiens est très variée. Mais les chants de l’église ainsi que les musiques traditionnelles prennent plus de place que d’autres.

Pour ceux qui ont une oreille attentive sur toutes les musiques du monde, vous reconnaitrez sans aucun doute la sublime Gigi qui est une chanteuse éthiopienne qui fait connaitre la musique de son pays dans les quatre coins du monde.

La cuisine éthiopienne

Que vous soyez un grand ou un petit gourmet, goûter à la nourriture d’un pays est un moyen de mieux le connaitre. Certains trouveront que cette cuisine est assez monotone et cela s’explique par le fait que dans toutes les recettes, vous trouverez la fameuse injera.

Il s’agit d’une galette épaisse et spongieuse. S’il y a des plats que vous devez absolument goûter, n’oubliez pas le siga teps, le ketfo, le poisson assa ou encore le yetsom beyaynetu.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (76 notes, une moyenne de : 3,83 sur 5)