Préparer un premier séjour en Islande

Par Jerome 
 6 minutes

Guide de voyage

Photo d'illustration. Un paysage minéral islandais.

Photo d'illustration. Un paysage minéral islandais. Lockenkopf / Pixabay

En général, un voyage en Islande coûte cher, en prenant en compte la nourriture, les logements, la location de voiture ainsi que les différentes activités.

Les formalités pour partir en Islande

Il faut savoir que les citoyens de l’Union Européenne n’ont pas besoin d’un visa pour aller en Islande. On aura juste besoin d’un passeport ou d’une carte nationale d’identité, si le séjour dure moins de trois mois. Aussi, aucun vaccin n’est exigé pour aller en Islande. Cependant, il est recommandé de se procurer de la carte européenne d’assurance maladie, et ce, 15 jours avant le départ.

Quand partir en Islande ?

En Islande, il n’existe pas vraiment de longues périodes sans précipitations. Cependant, le printemps et l’été sont les périodes les plus propices pour un premier séjour. Ainsi, le mois de mai est le mois le plus sec si les mois de juin, juillet et août sont les plus agréables, faisant partie de la pleine saison touristique.

A titre d’informations, se baigner dans les piscines naturelles ne sera possible qu’en hiver, tout comme le fait de pouvoir admirer la danse des aurores boréales, durant les nuits noires. L’Islande vit au rythme d’un climat océanique très capricieux. En hiver, à Reykjavik, on peut avoir des températures entre -5°C et 5°C si en été, les températures sont plus douces et peuvent atteindre en moyenne les 15°C.

Comment s’y déplacer, en 4×4 ou en berline ?

Avant de faire le choix entre un 4×4 ou une voiture de location classique, il faut prendre en compte qu’en Islande, seuls les axes majeurs sont bitumés, le reste étant constitué de pistes pour 4×4.

Ainsi et à titre d’exemple, à Landmannalaugar, un site majeur en Islande, il n’est pas du tout accessible par une route classique si bien qu’une voiture classique ne serait pas du tout adaptée sur ce type de route. Bref, il y est fortement déconseillé d’opter pour une voiture classique.

Le budget pour l’Islande

Effectivement, l’Islande est une destination onéreuse. À titre indicatif, on doit prévoir au moins un budget de 1000 euros/personne. Cette somme prend en compte le fait de pouvoir découvrir le pays dans son ensemble et en connaître l’essentiel. Le budget le plus important est à affecter à la location du 4×4, le billet d’avion aller/retour ainsi que le carburant.

L’hébergement en Islande

En Islande, les idées et les possibilités de logement sont limitées. On peut dormir en camping et le camping peut même être la seule solution d’hébergement possible dans certains endroits. Aussi, on peut également dormir chez l’habitant ou dans des « cabines », même si c’est généralement beaucoup plus cher.

Pour ce qui est de Reykjavik, la meilleure solution c’est l’hôtel. Dans la pratique, le camping est la solution préférée de la majorité des voyageurs en Islande. Cela sous-entend généralement un terrain vague avec quelques douches à proximité, soit une cabane en bois. Le confort proposé y est minimal.

Cependant, l’immersion en pleine nature est son plus grand avantage. D’autant plus que le camping sauvage est toléré en Islande s’il est quand même interdit dans les parcs nationaux et les terres cultivées. Comme précautions, comme le climat n’y est pas toujours tendre, il faudra y apporter le matériel nécessaire pour dormir. On aura besoin d’un réchaud pour cuisiner et d’une tente robuste et résistante.

Découvrir l’Islande à son rythme

L’Islande se décline à travers l’incroyable richesse de ses paysages. L’intégralité de l’île regorge de lieux aussi fascinants les uns que les autres.

Si on ne prévoit qu’un nombre de jours limité, le mieux serait de se concentrer sur une partie de l’île. On doit alors privilégier le sud de l’île, qui concentre les points d’intérêts les plus réputés et les plus connus, jusqu’à Jökulsárlón. On y découvrira la péninsule de Snæfellsnes (offrant une variété de paysages comme des montagnes, des fjords, des cascades, du glacier, des champs de lave, des volcans…), les terres de Landmannalaugar et de Lakagígar.

Pour ce qui est de la capitale Reykjavik, en peu de temps, on peut se relaxer dans les eaux chaudes et laiteuses du Blue Lagoon, voire découvrir le fameux Cercle d’Or Islandais. Les Fjords de l’Est proposent de la forêt, des fermes et des fjords.

En revanche, l’Islande du Nord offre un côté post-apocalyptique à travers ses volcans, ses champs de lave à couper le souffle, des cascades puissantes, des montagnes ainsi que des zones géothermiques. Les Hautes Terres Centrales ou les Central Highlands proposent, quant à elles, une terre sauvage constituée de volcans, de montagnes et de glaciers.

Les Marmites à Namaskard.

Les Marmites à Namaskard.adriankirby / Pixabay

Les idées de randonnées en Islande

Nombreuses sont les randonnées qu’on peut faire en Islande, notamment au Skaftafell, autour de glaciers scintillants et d’étonnantes cascades, dans la zone exceptionnelle du parc national du Vatnajökull. On peut aussi passer au Mývatn, un circuit plat et facile et qui abrite une variété de merveilles géologiques. Ou pourquoi pas au Borgarfjörður Eystri ? Pour parcourir de superbes chemins tout au long des falaises de rhyolite.

Les vêtements à porter en Islande

Comme la météo islandaise est assez imprévisible, il faut anticiper des épaisseurs faciles à ajouter et à enlever. À part des chaussures de marche résistantes à l’eau, quelques vêtements sont incontournables, entre autres un bonnet chaud, des gants, une veste pour la pluie, une veste pour se protéger du vent, un legging à prévoir sous les pantalons pendant les jours froids, des pulls en polaire ou chauds, des chaussettes, une écharpe, un maillot, des lunettes de soleil…

Ce qu’il faut savoir

Pour ce qui est de douches, l’eau chaude sur place pourrait sentir le soufre. Il ne faut point s’en inquiéter, car cela vient du système de chauffage. Côté Wifi, il est généralement disponible gratuitement dans les stations-services. En matière d’assurance, on n’oublie pas de vérifier qu’on est bel et bien assuré pour son voyage en Islande, pour les soins ou un rapatriement si besoin.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (118 notes, une moyenne de : 4,40 sur 5)