Guide pratique pour un séjour à Madagascar

Par Jerome 
 6 minutes

Guide de voyage

Un lémurien, l'un des symboles de Madagascar.

Un lémurien, l'un des symboles de Madagascar. skeeze / pixabay

Parmi les nombreuses destinations touristiques privilégiées dans l’Océan Indien, Madagascar tient une place importante.

Surnommée l’Île rouge, Madagascar destination séduit par sa culture et sa biodiversité. La population y est connue pour son sourire, son caractère exceptionnel et à son hospitalité naturelle. Disposant d’un climat agréable tout au long de l’année, ce pays attire des touristes venus du monde entier. Focus sur les préparatifs à faire avant de s’y rendre.

Préparez les papiers adéquats

Pour voyager dans un pays étranger, il est obligatoire de présenter les pièces adéquates, et Madagascar ne fait pas exception à cette règle. Avant de rêver aux merveilles de l’Île rouge, vous devez donc disposer d’un passeport valable et d’un visa de séjour. Ce dernier est à retirer auprès de l’ambassade de Madagascar ou est délivré lors de votre arrivée à l’aéroport.

Pour un séjour de moins de 30 jours, le visa est gratuit. Toutefois, si vous comptez rester pendant plus d’un mois, il faudra payer aux environs de 30 euros. Les personnes souhaitant séjourner à Madagascar durant plus de trois mois doivent pour leur part, demander un visa d’entrée. Qualifié de « non-immigration », ce dernier n’est pas prorogeable et il n’est pas transformable en visa de long séjour.

Avant d’embarquer, pensez également à photocopier tous vos papiers importants (CIN, passeport, billets d’avion…). Il s’avère judicieux de les conserver dans un autre endroit que vos autres documents. Si vous comptez louer un véhicule sur place, n’oubliez pas de vous munir de votre permis de conduire international.

Faites attention à votre santé

Lors des déplacements dans un pays étranger, il est toujours important de prendre différentes précautions sanitaires. Si aucun vaccin n’est nécessaire pour entrer sur le territoire malgache, pensez tout de même à faire un rappel. Pour éviter toute mésaventure durant votre séjour, optez pour des vaccins universels, mais aussi ceux contre l’hépatite A, la fièvre typhoïde et la fièvre jaune.

Durant votre séjour sur l’Île rouge, vous devez absolument suivre un traitement contre le paludisme qui est une maladie assez courante dans le pays. La lotion anti-moustiques constitue aussi un préventif à ne pas négliger. Lors de votre passage à Madagascar, essayez de ne boire que de l’eau minérale dans des bouteilles capsulées. Si vous prenez une boisson, évitez d’y mettre des glaçons et abstenez-vous de consommer des aliments crus ou des fruits et des légumes non pelés.

Attention au décalage horaire, et coucher de soleil

Comme dans tout voyage, le décalage horaire risque de vous occasionner quelques désagréments. L’heure malgache connaît un décalage d’une à deux heures par rapport à la France selon la période de l’année. À l’heure d’été française, il faudra compter une heure de décalage à Madagascar. En ce sens 14 heures, heure de France équivaudra à 15 heures sur’ la Grande-Île. Quant à l’heure d’hiver, comptez deux heures de décalage.

Sachez également qu’hormis le décalage horaire, l’heure du coucher de soleil diffère complètement de la France. Si vous avez l’habitude de voir monsieur soleil en France encore à 19 heures ou à 20 heures, notez qu’à Madagascar en période estivale, le jour fait place à la nuit vers 18 heures. En hiver du mois de juin au mois d’août, le crépuscule survient aux environs de 17 heures.

Renseignez-vous sur le climat

Madagascar est un pays tropical où il fait chaud toute l’année. On note toutefois une hausse particulière de la température entre décembre et avril, surtout sur les tropiques. Cette période correspond à la saison de pluies. Entre les mois de mai et septembre, le mercure baisse graduellement, mais ce changement n’indispose pas les touristes habitués des températures hivernales.

Bien que l’hiver et l’été soient les saisons les plus marquantes de l’Île Rouge, une grande variété climatique caractérise plusieurs de ses régions et ne manque pas d’enrichir votre séjour. L’humidité de la côte Est et du grand Nord, le climat chaud de l’Ouest, l’aridité du Sud ou encore le climat frais des hauts-plateaux sont autant de facettes à découvrir de Madagascar.

Un paysage malgache

Un paysage malgacheLafiniarivo / Pixabay

Quelle est la monnaie en cours17 à Madagascar ?

Avant novembre 2004, le franc malgache était le plus usité. Depuis cette date, la monnaie utilisée est l’ariary. Son cours par rapport à l’euro change constamment, aussi pensez à vous renseigner sur le cours de change des devises avant de regagner la Grande-Île. La valeur de cette dernière est la suivante : 1 ariary = 5 fmg (franc malgache). Vous devez absolument vous rappeler de ce détail, car de nombreuses personnes, y compris les commerçants se réfèrent encore au franc malgache comme unité de valeur. Seuls les grands commerces, les hôtels et les restaurants utilisent couramment l’ariary.

Lors de votre séjour à Madagascar, pensez à emporter des espèces. Les banques et certains commerces locaux acceptent également les cartes de crédit internationales, ce qui vous permettra de retirer plus facilement de l’argent local. Si vous souhaitez échanger des devises, faites-le auprès des banques ou des bureaux de change agréés. Certaines personnes dans la rue vous proposent de faire des échanges, mais vous risqueriez d’être victime d’une escroquerie. Il est à noter que les banques locales n’acceptent pas les chèques de voyage en raison de l’augmentation des fraudes.

Soyez prévoyants

Durant votre séjour à Madagascar, pensez à prendre certaines précautions, et à ranger vos accessoires utiles dans vos valises. Dans les rues fréquentées, évitez d’exposer vos objets de valeur, tels que les bijoux, les smartphones et les appareils photo.

Si vous emportez des appareils électriques ou électroniques, n’oubliez pas l’adaptateur, pour prévoir l’incompatibilité des installations. Pour vos raids dans les zones reculées, un kit utilitaire est de mise. Pensez à y inclure une lampe de poche, vos lotions anti-insectes, et éventuellement un briquet, car certaines régions du pays n’ont pas encore accès à l’électricité.

Lors de votre passage, pensez à assurer la sécurité de vos bagages en les fermant avec des cadenas. Et lors de vos déplacements, emportez toujours une pochette ventrale dans laquelle vous placerez vos papiers et votre argent liquide.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (229 notes, une moyenne de : 4,37 sur 5)